Principe du mentorat agricole

 

La Chambre d’agriculture de Saône-et-Loire a officiellement lancé le 14 septembre 2018 un programme de mentoring inédit en France pour venir en aide aux agriculteurs. Avec l’aide du réseau M, spécialiste en mentorat pour entrepreneur, ceux-ci sont mentorés par des chefs d’entreprise non agricoles afin de limiter leur épuisement professionnel ou burn out.

La Chambre d’Agriculture a recensé 17 suicides d’agriculteurs durant le premier semestre 2017. La création d’un observatoire de la santé des agriculteurs a permis de  montrer que 40% des agriculteurs étaient au bord du burn out. La Chambre d’agriculture de Saône-et-Loire a mis en place conjointement une cellule d’écoute psychologique et ce programme de mentorat afin de limiter l’isolement des agriculteurs.

 

Pendant plus d’une année, une quinzaine de professionnels agricoles seront suivis et rencontreront tous les mois leur mentor pour échanger sur des problématiques liées au business. Le mentor cherche à questionner son protégé sur les difficultés entrepreneuriales qu’il rencontre au quotidien. Cette relation s’oppose également à la solitude souvent présente dans le secteur agricole, en particulier pour les paysans sans collaborateurs. Le mentor permet d’apporter une vision nouvelle qui ne soit pas en lien avec le monde agricole afin d’apporter des solutions sous une autre angle de vue.

 

Les principaux sujets abordés dans ce mentorat sont les problématiques classiques du chef d’entreprise (difficultés de trésorerie et gestion), mais également des sujets comme la conversion à l’agriculture biologique et la transmission de son activité agricole. Le mentor intervient également comme conseiller en ressources humaines et peut accompagner le processus d’embauche d’un premier salarié.

 

 

Intérêts pour la profession vétérinaire ?

Même si ce programme est trop récent pour qu’on puisse en voir les bénéfices, ce modèle de mentorat dans le cadre d’une situation établie de burn out est très intéressante car elle vient appuyer l’idée que le mentorat peut venir en aide aux professionnels en épuisement professionnel. Cet exemple vient ainsi souligner l’importance de la mise en place de programme de mentoring au sein de la profession vétérinaire.

 

Bibliographie

Francs, O. C. D. (2018, November 13). Burn-out : le mentorat pour sortir les agriculteurs de l’isolement. Retrieved April 23, 2019, from https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/aides-reseaux/0302412715305-burn-out-le-mentorat-pour-sortir-les-agriculteurs-de-l-isolement-324833.php#Xtor=AD-6000